3 disruptions économiques imminentes

3 disruptions économiques imminentes

3 disruptions économiques imminentes

On ne les soupçonne pas, mais elles sont en fait déjà là. Dans cette note, on va voir des faits qui auront des conséquences certaines dans le futur proche. Je ne parle pas de la fin de monde, de zombie ou de scénario hollywoodiens. Je parle de la réalité qui est déjà là, et je te préviens, elle va certainement t'affecter directement.

Le but de cette note est d'apporter des nouveaux éléments de réflexions pour prendre les bonnes décisions de vie. Il s'agit de connaitre les hypothèses validées. Ce qui se joue réellement en ce moment. Et d'arrêter de croire à la jolie petite histoire que la télévision et les politicards nous racontent pour nous endormir.

Les disruptions économiques

La question a se poser est la suivante : seras-tu encore utile à la société dans 10 ans ? Seras-tu encore capable de trouver du travail ? D'entretenir ou fonder une famille ? De vivre dans le système ?

Une disruption, c'est une changement rapide des choses qui rend l'ancien statu quo précédent complètement obsolète. C'est le cas d'internet et des smartphones par exemple, qui ont complètement changé la face du monde en seulement quelques années. Internet et les smartphones sont omniprésents dans notre vie aujourd'hui. Même chose pour les délocalisations, les voitures électriques Tesla, et aussi la technologie derrière le Bitcoin.

Il y a plusieurs disruptions économiques qui arrivent à grand pas grâce (ou à cause, tout dépend de quel côté on est) à un bond technologique majeur. Cela va provoquer de lourdes conséquences sur le quotidien d'ici 5 à 20 ans, qui vont toutes nous impacter. C'est pourquoi il faut savoir les identifier et anticiper ces disruptions qui arrivent. Afin de prendre les bonnes décision sur le long terme.

L'intelligence artificielle débarque

L'intelligence artificielle arrive à maturité. Celle-ci va remplacer une grande partie des métiers pour lesquels la compétence fondamentales est la prise de décision, l'organisation, la gestion de donnés et la numérisation de modèle.

En effet, la prise de décision peut se résumer la plupart du temps par un algorithme couplé à des statistiques, en fonction d'un ensemble d'hypothèses préalablement connues. C'est le cas des avocats, des comptables, des psychothérapeutes, de certaines activités d'investissement, des traducteurs, mais aussi des médecins généralistes, prothésistes dentaire, des notaires, de certains métiers de conception industrielle, etc. Pour info, le deuxième meilleur fond d'investissement mondial est géré par une intelligence artificielle. Donc si tu doutais de son efficacité, c'est raté.

L'intégration de l'intelligence artificielle dans notre société va entrainer une perte d'emploi massive. Même pour les métiers habituellement garantis par les gouvernements et les métiers historiquement réputé sûrs comme avocat, comptable, notaire, etc. Et même médecin généraliste !

Ce qu'il faut comprendre, c'est que l'intelligence artificielle va tellement soulager ces métiers que l'on aura plus besoin d'autant de gens pour assurer leurs fonctions sociétales : on gardera les meilleurs du troupeau et on remerciera la grosse partie.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'intelligence artificielle va surtout impacter les métiers dans le secteur tertiaire. Ce qu'on appelle aujourd'hui les emploi qualifiés ou d'expertise. Une épuration massive de la masse salariale est à prévoir suite à une efficacité accrue dans l'exécution des tâches, due à l'utilisation de plus en plus systématique de l'intelligence artificielle dans les différents corps de métier.

La robotisation de la société

La robotisation concerne plutôt cette fois-ci les métiers manuels. Pour certaines entreprises, on arrive déjà à la robotisation et à l'automatisation complète de certaines chaines de production et de logistique. Ce qui provoque encore une fois un besoin en effectif salarial toujours de plus en plus bas. Auxquels on demande en permanence d'être toujours plus productif. Le flicage électronique au travail permettant de détecter rapidement les mauvais éléments et de les remplacer par des gens plus efficaces.

À terme, la quasi totalité des besoins des grandes productions seront robotisées et automatisées. Peu d'humains seront nécessaires au fonctionnement de ces lignes de productions. Cependant, ces employés indispensables seront des spécialistes ultra-qualifiés, et donc très bien payé. Mais seulement les meilleurs accéderont à ces derniers postes, car les places seront rares. Ce sera une sorte d'élite du salariat, qui fonctionnera en complicité avec ceux qui possèdent les moyens de production.

Les phénomène de délocalisation et la robotisation croissante des chaines de productions engendre peu d'avenir pour les travailleurs manuels les pays européens en fin de cycle économique. Sauf peut-être certains artisans très spécialisés. Donc pour les métiers manuels en chaine de production, c'est bien sûr un mauvais plan pour l'avenir la plupart du temps.

La démographie du futur

Économiquement, la démographie impact principalement l'épargne, le système de retraite et le marché de l'immobilier. Ce qu'on observe, c'est que plus la population d'un pays est âgée, plus on observe le phénomène d'épargne individuelle. Et inversement, plus une population est jeune, et plus on observe un phénomène de consommation.

Cela s'explique par le cycle de vie des citoyens : au début de la vie active, l'épargne est faible puisqu'on doit consommer voir s'endetter pour s'installer et créer une stabilité. Ensuite lorsque la vie active a bien commencée, c'est là qu'on commence à créer et faire fructifier son capital. Et quand le citoyen moyen est à la retraite, c'est à ce moment là qu'on consomme l'épargne qu'on a mis de côté tout au long de vie, à travers principalement un système de retraite privée ou public.

Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que les travailleurs actifs d'aujourd'hui payent les retraités d'aujourd'hui. Le problème pour le système, ce sont les baby-boomers. C'est-à-dire le pic de bébés engendrés par la fin de la seconde guerre mondiale en Europe. Ces baby-boomers arrivent aujourd'hui à l'âge de la retraite. Et on observe simultanément une diminution des naissances en Europe depuis des décennies. La situation peut se résumer ainsi : il y a de plus en plus de retraités à payer, et de moins en moins de travailleurs actifs pour les financer.

C'est en partie pourquoi on observe l'explosion des charges sociales et des prélèvements obligatoires. C'est pour cela aussi qu'on observe l'allongement du départ à la retraite : d'une part parce qu'il parait qu'on vit plus longtemps (mais dans quel état ???) et aussi parce qu'on a besoin que les travailleurs actifs cotisent plus longtemps. Parce qu'il faut payer les retraites des baby-boomers et le système sociale universel français.

C'est aussi pour cela qu'on constate des tendances de vote politique très différents en fonction des générations. Les vieux auront tendance à être très conservateurs pour maintenir leurs acquis et privilèges, en mode après moi le déluge. Les jeunes seront beaucoup plus radicaux parce qu'ils sentent bien qu'on leur met à l'envers, et ils veulent que cela change. Les jeunes actifs ont compris que c'est eux qui vont se taper la pression des charges sociales, des retraites, de l'immigration de remplacement, mais aussi de la dette global su pays.

Le troisième impact économique de la démographie est le marché immobilier. Puisque bien sûr, quand on achète un bien immobilier, on s'endette traditionnellement sur 20 à 30 ans. Et d'ici 20 à 30 ans, tout ces baby-boomers fraichement à la retraite vont mourir pour la plupart dans la même période. C'est le cycle de la vie.

En conséquence, on aura une libération massive de logement dans le pays. Et donc une offre qui risque d'être très supérieure à la demande. Car la qualité des générations n'est pas renouvelées et les baby-boomers représentent une très grosses part de la population actuelle. Une sur-abondance d'offre par rapport à la demande veut dire une baisse de la valeur perçue du bien immobilier et éventuellement une baisse de loyer qui va avec.

Donc pensez à cela si vous comptez investir à l'ancienne sur 20 à 30 ans dans l'immobilier, dans un pays qui techniquement va se dépeupler, et qui aura une offre immobilière très supérieure à la demande. En plus de l'effet de concentration des grandes métropoles qui aspire et vide la france périphérique.

L'étude de la démographie n'est pas une prévision. C'est une certitude : la plupart de ceux qui sont nés aujourd'hui seront là dans 50 ans. Ce sont des faits qui vont se réaliser, inévitablement et sauf épuration ou grand conflit ouvert.

Comme j'aborde uniquement l'aspect économique, je ne parlerai pas ici de l'impact de l'immigration et de ses conséquences. D'une part, c'est un sujet implicitement interdit, et d'autres part, la plupart des gens ne sont pas prêts à entendre la vérité.

En conclusion, il s'agit de garder tout ça en tête pour prendre les bonnes décisions au quotidien, à l'échelle de l'individu et de la cellule familiale. Ce n'est pas facile, mais au moins, on sait à quelle sauce on va être manger. Le but, c'est d'anticiper et d'y survivre à long terme.

À propos de l'auteur : cette note a été écrite par Alex Ricwald, spécialiste en sécurité globale appliquée. Pour découvrir son histoire et son activité, cliquez ici.

Rejoignez le 1er club de kettlebell en ligne : cliquez ici pour voir. Une communauté d'esprit, d'effort et d'anti-médiocrité pour révéler le meilleur de toi-même !

AVERTISSEMENT : pour aller + loin, vous devez consentir à recevoir mon contenu (c’est une obligation légale). Pour accéder gratuitement à la partie confidentielle de ce site et rejoindre la conversation, vous êtes libre de cliquer ici.

© 2018 B L C K P L M SIREN 5 2 9  4 3 2  0 8 0 CNIL 1 7 9 1 3 4 4 Infos confidentialité : Si vous choisissez d’entrer votre adresse e-mail sur cette page . Vos données personnelles ne seront utilisées que pour vous faire parvenir des messages d’information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désinscription qui figure au bas de chaque message. Vos données sont stockées jusqu’à votre désinscription. Les données recueillies sur cette page sont stockées par le sous-traitant Getresponse, dont la politique de confidentialité est disponible ici. Vous n’avez aucune obligation de vous inscrire sur cette page. Vous pouvez consulter ici notre Politique de Confidentialité et Conditions Générales.