Métaux précieux et survivalisme

Métaux précieux et survivalisme

Métaux précieux et survivalisme

À écouter, ça vient de sortir :  Cliquez ici pour écouter la suite.

Les métaux précieux : à quoi ils servent et comment les intégrer dans une stratégie survivaliste ? Avant de commencer, je pose la question suivante : pourquoi pensons-nous aux métaux précieux quand on pense au survivalisme, à la fin du monde ou à un problème dans le système économique actuel ? Hé bien, c'est pour une raison simple, c'est parce que les métaux précieux (et plus particulièrement l'or et l'argent) sont considérés comme des valeurs refuges universelles. C'est-à-dire que ce sont des matériaux qui conservent plus ou moins une valeur stable à travers le temps. Tout le monde sait au fond de lui que si d'un coup la monnaie papier ne valait plus rien pour diverses raisons, l'or et les métaux précieux en général prendraient mécaniquement de la valeur à cause de l'effet de l'offre et de la demande.

Métaux précieux et survivalisme

Parce que la quantité d'or et de métaux précieux sur terre est limitée, et à cause de la loi fondamentale de l'offre et de la demande, on s'attend et on observe à travers l'histoire connue que la demande de ces métaux augmente pendant une période instable. Si les métaux précieux deviennent plus rares, alors leur valeur perçue augmentera, et donc aussi son prix de transaction finale.

D'ailleurs, il faut savoir que la monnaie numérique Bitcoin utilise le même modèle. C'est pourquoi on peut assimiler le Bitcoin a de l'or digital (et non pas une monnaie de transaction du quotidien). J'en parlerais en profondeur dans une autre note.

Pour revenir aux métaux précieux, il y a quelques subtilités à retenir concernant l'achat de métaux précieux dans le cadre d'une préparation à la rupture de la normalité. Et on va voir pour commencer les avantages que ceux-ci peuvent apporter.

Jusque dans les années 1970, toutes les monnaies étaient historiquement indexées à l'or. On utilisait l'étalon or pour évaluer une monnaie, car l'or est depuis longtemps reconnu comme valeur universelle dans la plupart des pays.

Les métaux précieux ont avant tout une valeur physique, avec des applications concrètes comme en bijouterie mais aussi dans l'industrie. Il existe d'ailleurs une poignée de métaux précieux peu connus du grand publique mais qui ont un potentiel industriel énorme. Et si leur demande explose, leur valeur augmentera aussi, sauf que dans ce cas là les demandeurs seront des industriels et non pas monsieur-tout-le-monde. L'or et l'argent ne sont donc pas les seules possibilités, d'autant plus que la législation qui les entourent peut être très contraignante et inadaptée pour une stratégie survivaliste.

Globalement, tous les métaux précieux sont présents en quantité limitée sur terre. C'est d'ailleurs ce qui leur garanti une certaine valeur à travers le temps. Ce qu'il faut retenir c'est que les pièces d'or ou d'argent sont les métaux précieux les plus facilement échangeables au quotidien dans une optique de préparation à la rupture de la normalité. Puisqu'en effet, en ce qui concerne les pièces de monnaie, il n'y a pas besoin d'effectuer des tests de pureté pour garantir leur valeur, contrairement aux lingots d'or. Si vous voulez échanger un lingot d'or, vous devez démontrer sa pureté avant une transaction pour garantir sa valeur. À savoir : il existe de nombreuses contre-façon de pièces et de lingots d'or sur le marché, donc attention aux arnaques.

La valeur des pièces d'or et d'argent peut être reconnue par une grande partie de la population, et seront donc plus facilement échangeables. Puisque c'est bien le but de l'argent : stocker de l'énergie potentielle ou l'échanger contre un besoin ! Les pièces connues d'or ou d'argent sont donc le format le plus adapté à une stratégie de préparation à la rupture de la normalité.

Un autre avantage des métaux précieux, puisqu'ils sont physiques, c'est qu'ils sont facilement transmissibles de génération en génération à travers un trésor familial.

Les problèmes des métaux précieux

Mais les métaux précieux n'ont pas que des avantages, ils portent aussi en eux leurs inconvénients. Et justement, leur premier inconvénient... C'est qu'ils sont physiques ! C'est aussi un avantage, mais c'est aussi un inconvénient pour le survivaliste. Puisqu'en fait, qui dit physique dit quantité transportable limitée sur soi. Cela peut poser problème lors d'une évacuation, que ce soit à pied ou en avion, et aussi lors du passage d'une frontière. La quantité de valeur qu'on peut transporter sur soi est limitée par d'une part sa capacité d'emport et d'autre part par les gouvernements.  D'ailleurs, les gouvernements ont tendance à abaisser toujours de plus en plus la quantité autorisée à transporter sur soi, que ce soit en cash ou en métaux précieux. Il faut se faire une raison : il n'est pas possible d'emporter sur soi une grande quantité d'or discrètement sans s'attirer des problèmes. C'est valable aussi avec le cash.

Ce qu'il faut retenir, c'est que quitte à transporter des métaux précieux, autant sélectionner l'or car c'est le métal qui concentre le plus de valeur par rapport à son poids et son encombrement. Par exemple, pour une même valeur, des pièces d'argent occuperont beaucoup plus de place et la bourse pèsera beaucoup plus lourd et ne sera pas du tout discrète. Même si techniquement, on utilise plutôt des tubes hermétiques plutôt que des bourses en cuir aujourd'hui.

Les métaux précieux font aussi aujourd'hui l'objet d'investissements spéculatifs. Ce qui engendre des fluctuations artificielles de leur prix due à la spéculation. On peut donc acheter de l'or papier, c'est-à-dire une sorte de titre de propriété (la plupart du temps virtuel) d'une certaine quantité d'or plus ou moins encore existante sur la planète. La valeur de ce titre de propriété d'une certaine quantité d'or fluctue en fonction de l'offre et de la demande. Mais s'il y effondrement économique, personne ne viendra vous déposer la soi-disante quantité d'or associé au titre. D'autant plus qu'on spécule sur une quantité d'or très largement supérieure à la quantité d'or réellement disponible sur terre à l'instant T.

Autre désavantage, posséder des métaux précieux amène une problématique de stockage et de sécurité. Surtout pour ceux qui en possèdent une bonne quantité. Stockez son or à la maison est risqué, surtout si vous ou une personne au courant ne sait pas tenir sa langue. Stocker son or en banque est aussi risqué car en cas de problème économique, les banques ne vous laisseront pas accéder à votre coffre, en tout cas dans un premier temps. Il existe des solutions de stockages plutôt sécurisée à l'étranger, notamment à Hong-Kong et en Suisse. Mais encore faut-il pouvoir y aller et justifier le transfert de fond.

Le dernier désavantage est la taxation et la réglementation autour des métaux précieux, notamment en Europe occidentale. La taxation de l'or et des métaux précieux et de plus en plus forte et contraignante, les gouvernements voulant garder une traçabilité de la quantité globale d'or physique dans le pays. On se demande bien pour quoi faire...

Le coût d'achat des métaux précieux est donc fortement alourdi par les taxes. Par exemple en France, l'or est soumis à la TVA. Ce qui fait payer d'entrée de jeu au moins 20% de plus que le prix réel du métal au moment de la transaction. Le problème qui s'ajoute à ça, c'est que sur le long terme, la plus-value de l'or reste très faible (de l'ordre de 4% sur 50 ans), donc si vous pensez vous enrichir en achetant de l'or, n'y comptez même pas.

Globalement, l'or et l'argent servent à se hedger. C'est-à-dire à sécuriser au moins une partie de son capital. Mais l'or n'est pas un investissement. Il ne paye pas de dividendes. Les métaux précieux ne vous rendront pas riches. Les métaux précieux permettent de sécuriser une partie de son capital et d'éventuellement effectuer des transactions en cas de grosse rupture de la normalité. Mais trois rouleaux de PQ et un peu de sel contre un 20 francs Napoléon, ça fait cher. Même en situation de survie économique... Cette situation ne peut qu'être temporaire, pour vous comme pour les autres. Donc les métaux précieux, c'est bien, mais à la bonne place.

À propos de l'auteur : cette note a été écrite par Alex Ricwald, spécialiste en sécurité globale appliquée. Pour découvrir son histoire et son activité, cliquez ici.

À écouter, ça vient de sortir :  Cliquez ici pour écouter la suite.

© 2018 B L C K P L M SIREN 5 2 9  4 3 2  0 8 0 CNIL 1 7 9 1 3 4 4 Infos confidentialité : Si vous choisissez d’entrer votre adresse e-mail sur cette page . Vos données personnelles ne seront utilisées que pour vous faire parvenir des messages d’information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désinscription qui figure au bas de chaque message. Vos données sont stockées jusqu’à votre désinscription. Les données recueillies sur cette page sont stockées par le sous-traitant Getresponse, dont la politique de confidentialité est disponible ici. Vous n’avez aucune obligation de vous inscrire sur cette page. Vous pouvez consulter ici notre Politique de Confidentialité et Conditions Générales.