Pourquoi se débancariser ?

Pourquoi se débancariser ?

Pourquoi se débancariser ?

À écouter, ça vient de sortir :  Cliquez ici pour écouter la suite.

Dans cette note, on va voir pourquoi se débancairser. Se débancariser, c'est vouloir moins dépendre des banques pour son argent, tout en conservant sa valeur. Voir de s'enrichir avec des solutions alternatives.

Ce que font les banques

Ce qu'il faut savoir, c'est que depuis les années 70, les banques ne remplissent plus leur fonction première qui est de sécuriser l'argent de leurs clients.  Avec le temps, les banques se sont spécialisées dans l'attribution de crédit et la gestion de compte. Elles sont devenues toujours moins rentables, alors elles nous proposent aussi aujourd'hui des produits financiers exposés aux marchés dit "spéculatifs", donc pas sûrs du tout pour le profane.

Globalement, le gros problème, c'est que la plupart des banques dans le monde ont arrêté de séparer leur banque de dépôt de leur banque d'investissement. Les banques sont globalement composées de ces deux grandes entités. La banque de dépôt étant l'argent des clients sur leur compte. La banque d'investissement étant l'argent pour jouer sur les marchés. Et devinez quoi, aujourd'hui la plupart des banques ne font plus la distinction et jouent directement avec l'argent des épargnants.

Petite aparté : ce n'est pas parce que vous voyez écrit 10 000 euros disponible sur votre compte en banque qu'ils sont à vous. Essayez d'aller retirer vos 10 000 euros d'un coup, vous allez voir ce qu'on va vous répondre au guichet...

Le filet de sécurité, c'est vous

La banque a-t-elle un filet de sécurité en cas de problème ? Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que le seul garant des banques, c'est l'état. C'est l'état qui est censé venir au secours des banques dites too big to fail (ndlr : trop grosse pour tomber). Donc les banques sont directement exposées aux dettes des états, puisque l'état est leur seul garant. Pour rappel en 2016, la dette française est à hauteur de 96% du PIB. Le PIB étant la valeur totale générée sur un an par un pays. En gros on constate que chaque année, la France doit emprunter la quasi totalité de ce qu'elle a créée pendant une année, plus rembourser les intérêts. Tu l'as vu le cercle vicieux qui s'empire chaque année ?

Depuis que les états européens ne battent plus leurs propres monnaies, ils sont obligés d'emprunter de l'argent aux banques, avec les taux d'intérêts qui vont avec. Et comme la croissance actuelle de l'économie est proche de zéro, l'état ne peut pas prélever plus de taxes et d'impôts sur ses contribuables pour essayer de rembourser plus vite la dette. Bah oui, pas de croissance, donc pas + d'argent dans les foyers, donc difficile de prélever + d'impôts. Je sais, l'état français reste très ingénieux pour continuer de vous voler votre argent. Mais ça ne change pas le principe que je viens de dire !

Avec le temps, le remboursement de la dette devient exponentiel à cause du cumul des taux d'intérêts avec les années.

Ce qu'il faut comprendre

En conclusion, pour nous en tant que simple individu, on doit comprendre qu'une partie de l'argent que nous avons sur nos comptes bancaires sert en fait à rembourser une dette dont vous n'êtes pas responsable. Puisque c'est la conséquence d'une mauvaise gestion du pays depuis + de 30 ans.

L'autre problème au niveau de l'individu est que depuis 2016, il existe des nouvelles lois européennes concernant les faillites bancaires. Il s'agit des directives nommées Bank Recovery and Resolution Directive (BRRD). En gros un ensemble de directives européennes imposées aux pays membres pour se mettre d'accord sur comment sortir de la merde en cas de faillite bancaire.

Et que disent ces directives ? En gros si une banque européenne fait faillite, et comme l'état ne peut plus faire filet de sécurité car lui-même endetté jusqu'au cou, la banque sera autorisée à se servir directement dans les comptes des clients pour se renflouer. Pour les banques et les politiciens, le problème est résolu ! Mais pas pour nous...

Résultat : quand une banque se foire dans une de ses spéculations, ou qu'un trader employé de la banque fait une grosse connerie, bah c'est nous qui payons ! Pour rassurer la populasse, le système européen à mis en place la fameuse (fumeuse ?) garantie des 100 000 euros, mais ça c'est une autre histoire.

Voilà comment ça fonctionne aujourd'hui. Il faut comprendre que l'argent qu'on dépose à la banque n'est pas vraiment en sécurité. Et bien que nous ayons toujours besoin d'un compte en banque pour évoluer dans cette société, il peut être intelligent de débancariser une partie de son argent. Histoire de ne pas mettre tout ces oeufs dans le même panier. Et puis c'est pas comme si placer votre argent à la banque vous rapportez de l'argent aujourd'hui, hein ! Ça, c'est fini.

À propos de l'auteur : cette note a été écrite par Alex Ricwald, spécialiste en sécurité globale appliquée. Pour découvrir son histoire et son activité, cliquez ici.

À écouter, ça vient de sortir :  Cliquez ici pour écouter la suite.

© 2018 B L C K P L M SIREN 5 2 9  4 3 2  0 8 0 CNIL 1 7 9 1 3 4 4 Infos confidentialité : Si vous choisissez d’entrer votre adresse e-mail sur cette page . Vos données personnelles ne seront utilisées que pour vous faire parvenir des messages d’information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désinscription qui figure au bas de chaque message. Vos données sont stockées jusqu’à votre désinscription. Les données recueillies sur cette page sont stockées par le sous-traitant Getresponse, dont la politique de confidentialité est disponible ici. Vous n’avez aucune obligation de vous inscrire sur cette page. Vous pouvez consulter ici notre Politique de Confidentialité et Conditions Générales.