Résilience économique et fond d'urgence

Résilience économique et fond d'urgence

Résilience économique et fond d'urgence

J'ai déjà dit dans une de mes notes précédentes ce qu'est la résilience dans le domaine de la préparation à la rupture de la normalité. On va se pencher ici sur le principe de base de la résilience économique de l'individu. Il s'agit du fond d'urgence. On va voir ce que c'est vraiment, à quoi il sert et comment s'y prendre pour le mettre en place au quotidien.

Le fond d'urgence, c'est quoi ?

Le fond d'urgence est en fait un principe simple. Il s'agit de disposer à tout moment d'un pécule d'argent liquide sous la main pour pallier aux imprévus de la vie. On ne parle pas forcement ici de faire face à un effondrement économique généralisé. Mais plutôt de fluidifier la résolution des problèmes du quotidien. On pourrait aussi appeler un fond d'urgence, une épargne personnelle de sécurité.

À quoi sert le fond d'urgence ?

Par exemple, vous êtes obligé de vous rendre tous les jours au travail en voiture. Un matin, un de vos pneus explose à cause de débris présents sur la chaussée. Le but du fond d'urgence est d'avoir de quoi payer tout de suite les réparations nécessaires pour reprendre le cours normal de sa vie au plus vite, sans avoir à s'endetter ou se serrer la ceinture jusqu'à la fin du mois.

Un autre exemple. Vous avez un enfant qui fait ses études à l'étranger. Du jour au lendemain, il rencontre un problème et a besoin de votre assistance sur place. Comme vous avez un fond d'urgence bien dimensionné par rapport à votre vie, vous êtes en mesure de payer cash l'aller-retour et l'hôtel pour vous rendre sur place. Sans vous endetter, sans taper dans votre assurance vie et sans impacter votre trésorerie mensuelle. En mode James Bond quoi !

Le fond d'urgence n'a donc rien d'exceptionnel en lui-même. Et la plupart des gens répondront que c'est une chose naturelle de faire cela. C'est pas faux, mais toi qui me lis, là tout de suite, as-tu un fond d'urgence en place ? Même si cela semble logique pour une grande partie d'entre nous, en réalité, la plupart des gens n'ont pas de fond d'urgence en place ! Hé, oui.

Le fond d'urgence est un principe utile pour tout le monde. Que vous viviez seul ou en famille, en ville ou à la campagne, c'est un basique de la préparation à la rupture de la normalité. La question, c'est plutôt comment le dimensionner, quelle forme choisir et ou le stocker.

Dimensionner son fond d'urgence

La taille du fond d'urgence dépendra du nombre de personne à votre charge et de votre coût de vie mensuel. Une règle simple est d'arriver à sécuriser 1 mois de coût de vie par personne à  charge. Avec une grosse partie en liquide (tant que la monnaie papier existe encore...). L'autre partie peut être constituée de devises refuges étrangères, de métaux précieux ou de crypto-monnaie. Il n'y a pas de règle universelle, mais de mon côté, c'est comme ça que je fais.

Qui dit fond d'urgence dit argent liquide à sécuriser. La plupart du temps, comme cette argent liquide doit être rapidement accessible, il sera stocké à la maison. Ce qui amène des problèmes de sécurité. La première règle est de ne jamais dire ou sous-entendre que vous stockez de l'argent liquide chez vous. Jamais, à personne. D'ailleurs évitez d'écrire des articles sur internet pour expliquer tout ça. On a qu'à dire que je me sacrifie pour la cause... La deuxième règle est de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, en ne cachant pas tout au même endroit. La troisième est de protéger les billets de l'humidité, d'éventuel dégât des eaux et d'un éventuel début d'incendie. La quatrième règle est de renouveler ses billets si un nouveau billet est mis en circulation. Et puis... C'est tout ! Et si vous tapez dans votre fond d'urgence, bah il faudra remettre progressivement l'argent pour atteindre à nouveau la somme que vous avez déterminé à la base ! C'est logique, mais il fallait le dire.

Il faut prendre tout ça en compte, en attendant de commencer à mettre chaque mois quelques billets de côté pour démarrer. Pour ceux qui ont toujours plus de mal à joindre les deux bouts chaque mois, mettre en place un fond d'urgence cela veut dire aussi optimiser (encore plus) son train de vie, dépenser moins et mieux, et essayer de faire un peu d'argent en plus chaque mois. C'est cruel, mais il n'y a pas d'autres choix. C'est comme ça ! Qui à dit que la survie était seulement un jeu qui se pratiquait dans la forêt ? Erreur fatale, parce qu'elle se pratique aussi et avant tout dans votre porte-monnaie.

À propos de l'auteur : cette note a été écrite par Alex Ricwald, spécialiste en sécurité globale appliquée. Pour découvrir son histoire et son activité, cliquez ici.

Rejoignez le 1er club de kettlebell en ligne : cliquez ici pour voir. Une communauté d'esprit, d'effort et d'anti-médiocrité pour révéler le meilleur de toi-même !

AVERTISSEMENT : pour aller + loin, vous devez consentir à recevoir mon contenu (c’est une obligation légale). Pour accéder gratuitement à la partie confidentielle de ce site et rejoindre la conversation, vous êtes libre de cliquer ici.

© 2018 B L C K P L M SIREN 5 2 9  4 3 2  0 8 0 CNIL 1 7 9 1 3 4 4 Infos confidentialité : Si vous choisissez d’entrer votre adresse e-mail sur cette page . Vos données personnelles ne seront utilisées que pour vous faire parvenir des messages d’information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désinscription qui figure au bas de chaque message. Vos données sont stockées jusqu’à votre désinscription. Les données recueillies sur cette page sont stockées par le sous-traitant Getresponse, dont la politique de confidentialité est disponible ici. Vous n’avez aucune obligation de vous inscrire sur cette page. Vous pouvez consulter ici notre Politique de Confidentialité et Conditions Générales.